Le mercredi 3 décembre sera voté le volet éducation de la loi de finances 2009 au Sénat, présenté par notre ministre.

Venez vous faire entendre par les Sénateurs !

De 9h00 à 13h00 rassemblement devant le Sénat

(à l’angle des rues Vaugirard et Tournon)

« La lutte contre l’échec scolaire doit être le premier objectif de l’école primaire, c’est pourquoi il faut repenser les moyens d’y parvenir. » Luc Chatel, porte-parole du gouvernement

Lutter contre l’échec scolaire ?

Avec :

-       3 semaines en moins d’école par an pour tous les élèves,

-       un rythme scolaire plus soutenu pour tous les élèves avec des programmes encore plus chargés,

-       un allongement de la journée des enfants dits les « plus en difficulté » (aide personnalisée ou soutien),

-       un allongement du temps scolaire sur une année pour ces mêmes élèves (stages de remise à niveau),

-       des programmes « mécanistes »,

-       des enseignants de moins en moins formés,

-       la suppression annoncée de la scolarisation des moins de trois ans en maternelle

-       3000 suppressions d’enseignants spécialisés de RASED,

-       3000 suppressions de postes d’enseignants pour 29 000 élèves supplémentaires

Mission impossible !

Faire réussir tous les élèves c'est conduire :

ü    une véritable politique de prévention avec :

-       une scolarisation à l’école maternelle pour tous les élèves dans des conditions acceptables

-       un nombre suffisant d’enseignants spécialisés qui puissent intervenir dès la moyenne section

ü    une véritable politique d’aide dans les classes au quotidien avec :

-       des classes moins chargées pour permettre à chaque enseignant de sa classe d’aider au plus près ses élèves

-       des enseignants supplémentaires pour permettre à chaque enseignant d’avoir des moments privilégiés avec tous ses élèves

ü    une véritable politique d’aide aux enfants les plus en difficulté avec :

-       des Auxiliaires de Vie Scolaire mieux formés et mieux payés pour aider les élèves à besoin spécifique en partenariat avec les enseignants

-       des enseignants spécialisés (maîtres de RASED) formés, en nombre suffisant pour aider les enfants selon leurs besoins spécifiques

-       du temps pour que les équipes (enseignants des classes, maîtres des RASED, psychologue scolaire) puissent se rencontrer, échanger et mettre en place les dispositifs les mieux adaptés à chaque élève

-       du temps pour que les enseignants puissent rencontrer les parents et tous les autres partenaires de l’école

Ensemble, parents, enseignants, exigeons un budget à la hauteur des ambitions pour nos enfants et nos élèves !

Ensemble, parents, enseignants, exprimons nos exigences pour une École Publique ambitieuse de la réussite pour tous

Nous appelons tous les participants à préparer une adresse personnelle à notre ministre. Nous pourrons en faire lecture et les collectionner dans un livre d'or que nous ferons parvenir à notre Ministre.

SNUIPP 92 -  AREN 92 - AME 92

Les SNUipp 75, 77, 78, 91, 93 et 95 appellent également à participer à ce rassemblement.