Manifestation du 19 octobre dans l'Education soutenue par 47 organisations


Vingt-six nouvelles organisations, dont la Ligue des droits de l'homme, le Mrap, Attac-France, soutiennent l'appel lancé par 21 organisations à une manifestation nationale le 19 octobre à Paris contre "les suppressions de postes", ont annoncé les initiateurs de l'appel vendredi.

Le 25 septembre, 21 organisations de l'Education (dont les principaux syndicats enseignants et lycéens) ont lancé une campagne, accompagnée d'un site internet, intitulée "un pays, une école, votre avenir", destinée à mobiliser l'opinion publique contre "les suppressions de postes" et sur l'importance de "la place" de l'Education dans la société.

Elles appellent à manifester à Paris le dimanche 19 octobre.

"La mobilisation monte en puissance", écrivent-elles dans un communiqué, puisque "26 nouvelles organisations soutiennent ou appellent à cette mobilisation".

Parmi les nouvelles organisations figurent la Ligue des droits de l'homme, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), Attac-France, l'Amuf (urgentistes), Éclaireuses et Éclaireurs de France.

"En outre la pétition en ligne +Un pays, une école, notre avenir+, (...) continue à recevoir chaque jour des signatures par milliers", ajoutent les organisations.

Elle avait recueilli 18.705 signatures vendredi.

"L'inquiétude est réelle. Les récentes annonces budgétaires font craindre le pire dans un climat déjà tendu dans l'Education. Nous assistons à une rupture de fond dans la priorité qu'accordait la Nation à l'Education", écrivent les organisations.

13.500 suppressions de postes sont prévues dans l'Education au budget 2009, après 11.200 en 2008.