7 et 19 octobre, les rendez-vous sont pris. Après une rentrée où le pouvoir d’achat et l’avenir du service public d’éducation notamment sont au cœur des inquiétudes, l’heure est à la mobilisation